Actualités

Homélie de l’ordination diaconale de Christian Bougès

Parentis-en-Born, 25 juin 2023

Frères et Sœurs, 

En ce jour de l’ordination diaconale de Christian Bougès, soutenu par son épouse Brigitte et leurs enfants Éveline et Ségolène, Jésus encourage ses disciples à ne pas avoir peur. Il faut se souvenir du contexte : il vient d’appeler les douze et de les envoyer vers ceux qui sont dans la détresse et la misère, vers « les brebis perdues de la maison d’Israël » (Mt X, 6), pour leur annoncer que le Royaume des Cieux est arrivé. Il leur a donné autorité pour chasser les démons et guérir toute infirmité et toute maladie. À la suite des douze, nous avons, nous aussi, reçu de Jésus la tâche et le pouvoir de guérir et de chasser les démons. Formulée autrement, notre mission, aujourd’hui, est d’éveiller le monde.

Nous le savons, annoncer l’Évangile autour de nous n’est pas facile dans un temps où nous sommes ballotés au milieu de toutes sortes de tempêtes, de maladies et de ténèbres. Mais aujourd’hui Jésus nous dit, par trois fois : « N’ayez pas peur » (Mt X, 26, 28 et 31). Et il nous en donne trois raisons : d’abord parce que notre foi vaut la peine d’être transmise, ensuite parce que Dieu nous encourage et enfin parce que nous sommes précieux pour lui. 

D’abord nous ne devons pas craindre,  parce que notre foi vaut la peine d’être transmise. 

« Rien n’est voilé qui ne sera dévoilé », précise Jésus. Cet Évangile de libération qui est connu de chacun d’entre nous, c’est-à-dire de quelques-uns, doit l’être de tout homme en ce monde. Il ne s’agit pas de garder pour nous une vérité qui peut aider aussi les autres à vivre. « Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. » Rien ne doit arrêter le message libérateur de l’Évangile. Bien évidemment, il y a plusieurs manières de proclamer ce message. Le mot diacre en grec veut dire serviteur. Il me semble que se mettre au service des autres, d’une communauté chrétienne, d’un ensemble pastoral comme celui des Grands Lacs, d’un diocèse et de l’Église tout entière, constitue un beau témoignage du cœur de l’Évangile. Un baptisé est appelé au diaconat, non pas pour prendre la place des autres, mais pour montrer que le service est toujours premier. C’est ainsi que l’Église sera fidèle à sa mission, que le message de l’Évangile sera toujours le plus fort, qu’il ne pourra jamais être étouffé. Voilà la première raison qui nous est donnée de ne pas avoir peur. 

Ensuite nous ne devons pas craindre,  parce que Dieu nous encourage. 

Jésus nous dit : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme. » Il y a une réelle difficulté à faire passer ce message, quand on constate l’accroissement des persécutions contre les chrétiens dans certaines régions du monde. Même si notre société occidentale ne persécute plus les chrétiens comme dans certaines périodes de l’histoire, elle a tendance, au mieux à marquer de l’indifférence, au pire à marginaliser ceux qui affichent leur différence en croyant au Dieu de Jésus-Christ et en agissant selon leur foi. 

Alors nous sommes placés devant une alternative : soit nous craignons la multitude de dangers qui nous menacent et nous menons une vie d’angoisse, soit nous craignons Dieu seul, et rien ni personne d’autre ne peut nous menacer, dans la mesure où rien n’échappe à Dieu, pas même les cheveux de nos têtes, dont nous serions bien incapables de dire le nombre. Demandons au Seigneur de semer en nos cœurs ce courage et cet enthousiasme nécessaires pour rendre nos paroles et nos actes crédibles, pour nous défendre de la peur. 

Mais principalement, ce qui nous défend de la peur, c’est la Parole de Dieu. Le diacre est ministre de la Parole, voilà pourquoi je transmettrai à Christian le lectionnaire une fois qu’il sera ordonné. C’est la deuxième raison de ne pas craindre : Dieu est au-dessus de tout, il est avec nous, il est notre force. Par sa Parole vivante, il ne cesse de nous encourager. 

Enfin, nous ne devons pas craindre,  parce que nous sommes précieux pour lui. 

C’est pour cela que Jésus nous encourage : « Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux ». Ces moineaux, parmi les plus petits oiseaux de la création, sont chers aux yeux de Dieu comme les plus grands de ce monde ! C’est la troisième raison de ne pas avoir peur : nous sommes précieux aux yeux de Dieu ! C’est pourquoi le pape François nous invite à vivre une Église synodale, c’est-à-dire une Église où nous marchons tous ensemble, y compris les plus petits. Déjà par leurs engagements, Christian et Brigitte se rendent proches des plus petits, au Secours Catholique, à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, aux Cols Verts et dans la manière d’habiter la création dans l’esprit de l’encyclique Laudato sí. Christian est ordonné diacre alors que va s’ouvrir prochainement le synode diocésain. Sa présence en aube avec son étole qui va traverser son corps et son âme, sera le signe que personne ne doit être oublié, car nous sommes précieux aux yeux de Dieu. 

Grâce à cette ordination diaconale de Christian, nous sommes invités à parler, à agir et à témoigner du message libérateur de Jésus ; à le faire sans avoir peur, pour les trois raisons que nous avons vues : parce que notre foi vaut la peine d’être transmise, parce que Dieu nous encourage, parce que nous sommes précieux pour lui. 

Comme Jérémie dans la première lecture qui affirme que le Seigneur est avec lui, comme dans l’épître aux Romains où Saint Paul nous rappelle que la grâce de Dieu est répandue en abondance par Jésus-Christ, soyons tous des témoins de cette Bonne Nouvelle. Osons l’Espérance dans les communautés chrétiennes. Rendons grâce à Dieu maintenant pour l’ordination diaconale de Christian. Il m’écrivait dans sa lettre de demande : « Dieu attend une réponse à son appel, pas un accord de principe, mais une adhésion profonde et définitive ». Et que se réalise son vœu qu’il me confiait également : « Que cette ordination me donne la joie de revêtir la tenue de service  ! » 

+ Nicolas SOUCHU  

Évêque d’Aire et Dax  

ACCÉDER À L’ALBUM PHOTOS

Actualités

Agenda de Mgr Souchu

Mai 23 mai 10h30-11h45 : Formation des prêtres de la province de Bordeaux. en visioconférence 24 mai 10h30-14h00 : Rencontre et messe avec les Auxiliaires de l’Apostolat. Dax, évêché 18h00-20h00 : Bureau élargi de la pastorale des jeunes. Dax, centre Saint-Jean-Paul II 20h00-22h00 : Bureau de la pastorale des jeunes. Dax, centre Saint-Jean-Paul II 25 mai 10h30 : Célébration […]

21.05.2024 Lire
Non classé

Confirmation des adultes – retour en images

Ce samedi 18 mai, veille de Pentecôte, Mgr Souchu a confirmé plus de 60 adultes en la cathédrale de Dax. Comme le baptême, la confirmation imprime dans le chrétien une marque indélébile (c’est ce que l’on appelle le « caractère »). Ce sacrement ne peut donc être reçu qu’une seule fois. Dans l’Eglise catholique, on le reçoit après l’âge de raison. C’est […]

19.05.2024 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Actualités

Place et parole des pauvres dans l’Église

Samedi 6 avril, le Secours Catholique, la Pastorale des Migrants et le CCFD Terre-solidaire ont proposé une formation pour le CAP.  Le vendredi soir toute l’équipe, en présence de Monseigneur Souchu a accueilli les personnes venues témoigner le lendemain.  Cette matinée était ouverte à tout public et 90 personnes se sont retrouvées à la salle […]

09.04.2024 Lire

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Tout Savoir

Découvrez l'Annuaire de votre Diocèse

Retrouvez les coordonnées et informations pratiques des paroisses, prêtres, diacres, services et conseils diocésains, …

Découvrir l'annuaire
Rechercher un horaire de messe Rechercher