Actualités

Mgr Pierre Molères commente ses Mémoires

Qu’est-ce qui vous a décidé à écrire vos Mémoires ?

L’idée n’est pas venue de moi. J’ai reçu, un jour, la visite du supérieur des Pères Blancs de Billère, qui a glissé, dans la conversation : « Vous devriez écrire vos mémoires. » Je lui ai répondu : « Pas question, les années passent, les souvenirs s’estompent ! » Une deuxième fois, lors d’une autre rencontre, même suggestion, même réponse. Une troisième fois, il a précisé : « Vous devriez écrire vos mémoires, car on m’a dit que vous aviez agi pour l’apaisement du conflit en Pays Basque. » Cet argument m’a interpellé, et puis a fait son chemin… Sur ces entrefaites, la pandémie est survenue et, suite au strict confinement, des plages de temps libre se sont ouvertes devant moi.

Quelles ont été vos premières difficultés ?

D’emblée, j’ai rencontré quelque souci pour me remémorer, organiser et équilibrer mes souvenirs, car, dans les Pyrénées Atlantiques, l’évêque doit toujours se souvenir qu’il l’est de Bayonne, Lescar et Oloron. Retrouver les documents du passé restait une démarche difficile, car je ne disposais personnellement d’aucun document et mon ancien imprimeur ne pouvait assurer une telle recherche. Je me suis adressé aux communautés religieuses du diocèse de Bayonne, mais vu leur manque de personnel et leur vieillissement, elles n’ont pu assurer une telle charge. Il m’a fallu puiser dans ma seule mémoire.

Cela a dû vous demander un très gros travail pour rassembler vingt-deux ans de souvenirs ?

Paradoxalement, pas du tout ! Je me suis résolu à m’adresser au nouvel archiviste diocésain de Bayonne. Je ne voulais pas le déranger, mais, à tout hasard, et avec quelque embarras, je lui ai téléphoné pour lui demander s’il lui serait possible de m’envoyer le double de mes éditoriaux publiés pendant toutes ces années. L’abbé Philippe Beitia, travailleur serviable et désintéressé, a accepté tout de suite et simplement. Dans les huit jours, j’ai reçu un paquet volumineux accompagné d’un mot bref et sympathique. Ce fut un déclic : mon inconscient et ma mémoire se mirent à bouillonner.

Avec vos mémoires, quel message souhaitez-vous offrir à vos lecteurs ?

Celui qui m’a servi de devise tout au long de ma vie : Agnum diligendo, fratres confirmare (en aimant l’Agneau, confirmer mes frères). Dans leur concision, ces quatre mots latins synthétisent deux scènes évangéliques : celle où Jésus remet à sa place l’apôtre Pierre : « Le coq ne chantera pas aujourd’hui que tu ne m’aies renié trois fois,  mais quand tu seras revenu, affermis tes frères », et celle qui se situe au bord du lac de Tibériade, après la Résurrection, quand le Seigneur demande par trois fois : « Pierre, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? », en allusion au triple reniement. La préférence envers l’Agneau de Dieu m’a toujours paru le meilleur moyen de fortifier la Foi.

Si nous vous demandions de nous conter une seule anecdote de votre épiscopat, laquelle choisiriez-vous ?

Un jour de grande chaleur, je me trouvais, accompagné par le vicaire général, dans un village reculé de montagne. Comme nous étions assoiffés, mon compagnon eut l’idée de frapper à une maison. On y trouva une vieille femme heureuse de rompre sa solitude. Quand nous lui demandâmes de l’eau, elle parût gênée, car un incident venait de la priver d’eau courante. Mais elle revint bientôt, heureuse de nous satisfaire, en versant dans nos verres de l’eau bénite qu’elle avait en réserve ! Nous avons bien ri de ce breuvage insolite. Mais cette humble femme n’était-elle pas, à sa façon, l’image de l’Église servante et pauvre, capable de donner aux assoiffés l’eau de la Source vive ? 


Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Actualités

Week-end des confirmands pour les 4e-3e

Tu es dans le coeur de Dieu et de l’Eglise Samedi 20 et dimanche 21 novembre 2021 au Berceau de saint Vincent de Paul L’inscription des jeunes à ce weekend  Les inscriptions se feront sous format papier : cela implique d’imprimer le tract et la fiche sanitaire ci-joints et de : soit les renvoyer par voie postale à l’évêché (102 avenue […]

04.11.2021 Lire
Actualités

Pèlerinage en Arménie et Géorgie

Du mardi 7 au samedi 18 juin Sous la conduite du Père Jean-Bernard Labeyrie Si vous êtes intéressés, merci de renvoyer le bulletin d’inscription joint, accompagné du chèque d’acompte avant le 7 Mars 2022 Direction diocésaine des pèlerinages Aire et Dax – 102, avenue Francis Planté – 40100 DAX

15.11.2021 Lire
Actualités

Appel à bénévoles

Les services de la bibliothèque diocésaine et de la catéchèse font appel à quelques bénévoles pour le déménagement de leurs bureaux prévu dans la semaine du 29/11 au 03/12. Il s’agira de faire de la manutention de cartons, de déplacer des étagères métalliques (démontage et remontage) pour la bibliothèque, manutention de cartons pour la catéchèse, […]

22.11.2021 Lire

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Tout Savoir

Découvrez l'Annuaire de votre Diocèse

Retrouvez les coordonnées et informations pratiques des paroisses, prêtres, diacres, services et conseils diocésains, …

Découvrir l'annuaire
Rechercher un horaire de messe Rechercher