Actualités

Lettre du Pape François pour la Journée mondiale de la Terre

Audience générale du 21 avril 2020

Frères et sœurs, aujourd’hui, nous célébrons la 50ème Journée Mondiale de la Terre, une occasion pour renouveler notre engagement à aimer et protéger notre maison commune, à prendre soin d’elle et des membres les plus faibles de notre famille.

Comme nous le démontre la tragique pandémie du coronavirus, ce n’est qu’ensemble, et en prenant soin des plus faibles et des plus fragiles, que nous pouvons relever ce défi mondial.

La maison commune

La lettre encyclique Laudato sí a comme sous-titre : Le soin de la maison commune. Aujourd’hui nous allons justement réfléchir ensemble à cette responsabilité qui caractérise notre passage sur cette terre.

Nous sommes faits de matière terrestre et les fruits de la terre soutiennent nos vies, mais comme le rappelle le livre de la Genèse, nous ne sommes pas simplement que terrestres, nous portons aussi en nous le souffle de vie qui vient de Dieu. Nous vivons donc dans la maison commune comme une seule famille humaine et dans la biodiversité avec les autres créatures de Dieu. En tant qu’images de Dieu, nous sommes appelés à prendre soin et à respecter toutes les créatures, et à nourrir l’amour et la compassion pour nos frères et sœurs, en particulier les plus faibles, à l’imitation de l’amour de Dieu pour nous, manifesté dans son fils Jésus, qui s’est fait homme pour partager avec nous cette situation et nous sauver.

Nous avons échoué dans la garde de la terre

A cause de l’égoïsme, nous avons failli à notre responsabilité de gardiens et de gestionnaires de la terre. Il suffit de regarder la réalité avec sincérité pour constater qu’il y a une grande détérioration de notre maison commune. Nous l’avons polluée et pillée, mettant ainsi nos vies en danger.

C’est ainsi que divers mouvements internationaux et locaux se sont formés pour éveiller les consciences. J’apprécie sincèrement ces initiatives, et il sera encore nécessaire que nos enfants descendent dans la rue pour nous apprendre ce qui est évident, à savoir qu’il n’y a pas d’avenir pour nous si nous détruisons l’environnement qui nous fait vivre.

Nous avons échoué dans la garde de la terre, notre maison-jardin, et dans la garde de nos frères. Nous avons péché contre la terre, contre notre voisin et finalement contre le Créateur, le bon Père qui pourvoit aux besoins de tous et qui veut que nous vivions ensemble dans la communion et dans la prospérité.

Permettez-moi de vous citer un proverbe espagnol : « Dieu pardonne toujours, nous quelquefois, mais la terre jamais !» La terre ne pardonne pas. Si nous avons détruit la terre, la réponse sera fatale.

Reconstruire l’harmonie

Comment pouvons-nous rétablir une relation harmonieuse avec la terre et le reste de l’humanité ? Sans doute en accueillant l’Esprit Saint, car l’harmonie est une œuvre de l’Esprit.

Pour reconstruire cette harmonie, nous avons besoin d’une nouvelle façon de voir notre maison commune. Il ne s’agit pas d’un dépôt de ressources à exploiter. Pour nous, croyants, le monde naturel et l’évangile de la Création expriment la puissance créatrice de Dieu, qui a façonné la vie humaine et fait exister le monde avec ce qu’il contient pour soutenir l’humanité. Le récit biblique de la création se conclut ainsi : « Dieu vit ce qu’il avait fait et c’était très bon ! »

Les tragédies que nous vivons actuellement sont une réponse de la terre maltraitée. Nous avons contribué à détruire l’œuvre du Seigneur. En célébrant aujourd’hui la Journée Mondiale de la Terre, nous sommes appelés à redécouvrir un sens du respect sacré pour la terre, car elle est non seulement notre maison mais aussi la maison de Dieu. De là naît en nous la conscience que nous sommes sur une terre sacrée. Chers frères et sœurs, éveillons le sens esthétique et contemplatif que Dieu a mis en nous. La prophétie de la contemplation est une chose que nous apprenons surtout des peuples originels, qui nous enseignent que nous ne pouvons pas guérir la terre si nous ne l’aimons pas, et surtout si nous ne la respectons pas. Ils ont cette sagesse du bien vivre, vivre en harmonie avec la terre.

Nous avons besoin d’actions concrètes et communes

En même temps, nous avons besoin d’une conversion écologique qui se traduise par des actions concrètes. En tant que famille unique et interdépendante, nous avons besoin d’un plan commun pour éviter des menaces contre notre maison commune. L’interdépendance nous oblige à être conscients de l’importance de travailler ensemble, en tant que communauté internationale, pour la protection de notre maison commune.

J’exhorte les autorités à s’impliquer dans le processus qui conduira à deux importantes conférences internationales : la COP 25 sur la biodiversité en Chine et la COP 26 sur le changement climatique en Ecosse. J’aimerais également encourager l’organisation de conférences au niveau national et local. Il est bon de créer un mouvement de la base vers le sommet. C’est ainsi qu’est née la journée mondiale de la terre que nous célébrons aujourd’hui. Chacun de nous peut apporter sa petite contribution. Nous ne devons pas penser que ces efforts ne changeront pas le monde, car de telles actions portent toujours des fruits, au-delà ce que l’on peut voir.

En ce temps de renouveau pascal, engageons-nous à aimer et à apprécier le magnifique don de la terre, notre maison commune, et à prendre soin de tous les membres de la famille humaine. En tant que frères et sœurs, implorons ensemble notre Père céleste : « Envoie ton Esprit Saint et renouvelle la face de la terre. »

Sur le  même thème :

Laudato si et covid19

Une réflexion d’Elena Lasida, professeur à l’Institut catholique de paris (ICP), docteur en sciences économiques et sociales, directeur du master « Économie solidaire et logique de marché » à la faculté de sciences sociales et économiques de l’ICP.

Actualités

Semaine Laudato si du 16 au 24 mai

En amont du 5e anniversaire de son encyclique révolutionnaire, le pape François nous invite à participer à la Semaine Laudato Si’ qui aura lieu du 16 au 24 mai. Dans sa vidéo, le pape François nous presse de prendre soin de la création de Dieu. « Je renouvelle mon appel pressant à répondre à la crise écologique. […]

07.05.2020 Lire
Nourrir la réflexion

Le pape François, capitaine ou phare dans la tempête

Place Saint Pierre Rome. Une petite pluie de printemps lave le dallage luisant. L’homme en blanc s’avance. Le visage grave, la démarche pesante, écrasé par le silence. Appuyé sur un Simon de Cyrène, il gravit quelques marches. Il prie. par le Père Casenave du Béarn Il prie sur un vide béant. Seul. Seul et en […]

21.04.2020 Lire
ressourcement

Extraits de l’Homélie du pape François pour la Veillée pascale 2020

Dans cette homélie bien adaptée à notre temps d’épreuve, le pape François nous administre un traitement à haute dose, pour garder vive l’espérance. Il nous rappelle aussi à notre vocation de missionnaire de l’amour dans notre quotidien. Des jours du triduum pascal, c’est le samedi que nous négligeons le plus, pris par la frémissante attente […]

11.04.2020 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Buglose

La Bande dessinée éditée à l’occasion des 400 ans de Buglose arrive !

C’est le moment de réserver votre Bande dessinée.   Chargez le bon de réservation ci-dessous ou bien réservez directement en ligne en cliquant ici « NOTRE DAME DE BUGLOSE » Pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Bon Jubilé à tous BD de 36 planches – Editeur : Editions du triomphe. – Imprimée en […]

04.03.2020 Lire
Dossiers de fond

Le dimanche : des chemins nouveaux

Lettre de rentrée, septembre 2019 Frères et Sœurs, Je commence avec vous ma seconde année de ministère comme évêque d’Aire et Dax. L’an dernier, au cours de l’année pastorale 2018-2019, je vous ai invités à Témoigner de l’essentiel. Plusieurs parmi vous, membres de diverses communautés chrétiennes (des paroisses surtout, mais aussi des services et mouvements) […]

06.09.2019 Lire
Actualités

Confinement

Entretien journal Ouest-France avec François Cassingena-Trévedy, moine bénédictin de l’abbaye de Ligugé (Vienne), spécialiste de liturgie, artiste et poète ; est avant tout un homme d’ouverture et de dialogue. Propos recueillis par François Vercelletto Publié le 12 avril 2020 Vivre confiné, est-ce vivre comme un moine ? Il y a quelques ressemblances, mais c’est fondamentalement différent. […]

14.05.2020 Lire
Actualités

Message de Mgr Souchu aux prêtres du diocèse

8 novembre 2018 Suite à l’Assemblée plénière des évêques qui s’est déroulée à Lourdes, Mgr Souchu a tenu à adresser quelques mots à tous les prêtres du diocèse d’Aire et Dax. Chers Frères Prêtres, Le 15 novembre 2017, le pape François me nommait évêque d’Aire et Dax. Je tiens à marquer cette date et cette […]

08.11.2018 Lire

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Tout Savoir

Découvrez l'Annuaire de votre Diocèse

Retrouvez les coordonnées et informations pratiques des paroisses, prêtres, diacres, services et conseils diocésains, …

Découvrir l'annuaire
Rechercher un horaire de messe Rechercher