Actualités

« Le message de l’Église doit être celui de la compassion et de la solidarité »

1er novembre 2020 Entretien La Croix

Tirant des leçons du premier confinement, Mgr Luc Ravel, l’archevêque de Strasbourg, souhaite que le second soit l’occasion de corriger certains manques constatés au printemps en mettant davantage l’accent sur la charité auprès des malades et des pauvres.

Monseigneur Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, en mai 2019

La Croix : Le nouveau confinement annoncé par le président le mercredi 28 octobre implique la suspension des célébrations religieuses publiques. Comment réagissez-vous ?

Mgr Luc Ravel : Je me battrai pour que les cultes fassent partie des occasions dérogatoires mais nous respecterons toujours les mesures gouvernementales.

Dans votre diocèse, avez-vous entendu des critiques reprochant à l’Église d’avoir été trop conciliantes face aux consignes gouvernementales ou, à l’inverse, d’avoir pris des risques en gardant les églises ouvertes ?

Mgr L. R. : En Alsace, où nous avons été confinés avant le reste de la France, je n’ai pas entendu de critiques à l’égard de l’Église. Nous sommes restés sur une posture responsable et équilibrée, même si nous avions souhaité que le gouvernement écoute davantage nos propositions qui étaient très prudentes. Mais je continue de chercher une lecture véritablement spirituelle et évangélique de cette crise. Car la question qui se pose est celle de savoir ce que Dieu veut nous dire à travers cet événement mondial sans précédent.

Pensez-vous avoir été à la hauteur pendant le premier confinement ? Et quelles leçons en tirez-vous ?

Mgr L. R. : Je regrette d’être resté trop loin des gens, des pauvres, de n’avoir pas pu me rendre au chevet des malades, des personnes âgées, des mourants. Je regrette de n’avoir pas été plus attentif à mes prêtres, même si, avec mes collaborateurs proches, nous les avons régulièrement appelés. Je ne souhaite plus de prêtres seuls dans leur presbytère, car ils ont beaucoup souffert de la solitude – les seuls qui s’en soient bien sortis sont ceux qui ont vécu le confinement à trois ou quatre. Et j’inviterai aussi tous mes prêtres à bricoler ou jardiner. Une autre de mes frustrations, pendant le premier confinement, a été de ne pas avoir pu visiter les aumôniers d’hôpitaux alors qu’ils avaient tant à partager, à confier.

Dans ce désastre immense, ce qui m’attriste le plus, c’est la situation des jeunes : pour la première fois dans l’histoire, on demande à la jeune génération de gagner une guerre en restant dans leur canapé. Je souhaiterais, au contraire, qu’ils puissent se porter volontaires pour être formés en vue d’aller aider dans les hôpitaux et les Ehpad où l’on manque de bras.

Qu’aimeriez-vous améliorer pendant ce second confinement ?

Mgr L. R. : D’abord, la possibilité de conserver les multiples contacts électroniques permettant de toucher des gens que l’on ne rencontre pas à la sortie des messes. Ensuite, le fait de proposer des catéchèses en ligne, notamment sur l’Eucharistie : trop de personnes ont vécu des petits rituels à eux en suivant les messes sur YouTube ou à la télévision.

Surtout, je souhaite encourager davantage les visites de solidarité et l’entraide de proximité. Car la charité organisée des institutions ne suffit pas. Je compte aussi encourager davantage les Églises domestiques, en mettant plus d’outils à leur disposition. Déjà, avec les services diocésains de la famille, de la catéchèse et de la liturgie, nous avons mis, sur notre site, diverses propositions en ce sens.

Êtes-vous inquiet en ce qui concerne les finances de votre diocèse ?

Mgr L. R. : Nous avons de graves problèmes financiers, mais ça ne m’intéresse pas d’en parler, Je n’ai d’ailleurs pas communiqué sur ce sujet. Si le diocèse doit cesser des activités, il le fera. Aujourd’hui, le message de l’Église doit être celui de la compassion et de la solidarité active, pour soutenir tous ceux qui s’impliquent au service des autres. Ce qu’elle doit donner actuellement, c’est de la solidarité de proximité, en faisant des visites, du soutien, de l’accompagnement – dans le respect des mesures-barrières évidemment.

Comprenez-vous que des fidèles, au printemps, aient été agacés ou déçus, par une Église qui semblait surtout préoccupée de reprise des cultes ?

Mgr L. R. : Je consone avec cette amertume qui explique peut-être, en partie, le fait que certains fidèles ne sont pas retournés à la messe depuis la fin du confinement. Il semble que le pourcentage de ce phénomène tourne autour de 30 %, ce qui vient accélérer la chute de la pratique dominicale. D’où l’urgente nécessité de proposer des catéchèses sur l’Eucharistie. Car s’il n’y a pas d’Église sans Eucharistie, il n’y a pas non plus d’Eucharistie sans Église.

En quoi cette crise bouscule-t-elle l’Église ?

Mgr L. R. : Nous renouons avec les civilisations de l’incertitude. Nous, Occidentaux, étions tellement habitués à ce que tout arrive de manière précise et prévisible pour nos transports, nos rencontres, etc., que nous avions oublié que ce n’était pas le cas il y a encore moins d’un siècle, lorsqu’on n’était jamais sûr de l’arrivée d’un courrier ou d’un bateau. Aujourd’hui, face à cette immense incertitude, nous sommes obligés de réinventer des capacités d’adaptation qui ailleurs, dans le monde, n’ont jamais cessé d’exister.

 

Pour aller plus loin :

_________________________________

ACCÉDER À LA RUBRIQUE COVID-19 : FORUM DIOCÉSAIN

 

Actualités

La règle des 30 personnes, une décision absurde

26 novembre 2020 (17h) Éditorial par Guillaume Goubert Directeur du journal La Croix Le premier ministre a confirmé que les cultes resteraient limités pour l’instant à 30 personnes. Jusqu’au bout, on a cru que le bon sens allait prévaloir. Et puis non. Jeudi, le premier ministre Jean Castex a laissé inchangée la règle annoncée 48 […]

27.11.2020 Lire
Actualités

La Conférence des évêques de France dépose un référé liberté

Dans sa déclaration du jeudi 26 novembre, le Premier ministre a annoncé une jauge de 30 personnes pour les célébrations religieuses dès ce dimanche. Cette jauge n’est ni compréhensible ni acceptable en l’état. En conséquence, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF), réuni hier soir, a décidé de déposer un référé liberté […]

27.11.2020 Lire
Actualités

Communiqué sur la jauge à 30 personnes

JAUGE À 30 PERSONNES CE DIMANCHE : UNE MESURE QUI DEMEURE IRRÉALISTE ET INAPPLICABLE C’est avec regret que la Conférence des évêques de France (CEF) apprend que la jauge de 30 personnes par lieu de culte pour les célébrations est maintenue pour ce dimanche. Après l’appel du Président de la République à l’issue de son […]

26.11.2020 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Buglose

La Bande dessinée éditée à l’occasion des 400 ans de Buglose arrive !

C’est le moment de réserver votre Bande dessinée.   Chargez le bon de réservation ci-dessous ou bien réservez directement en ligne en cliquant ici « NOTRE DAME DE BUGLOSE » Pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Bon Jubilé à tous BD de 36 planches – Editeur : Editions du triomphe. – Imprimée en […]

04.03.2020 Lire
Dossiers de fond

Le dimanche : des chemins nouveaux

Lettre de rentrée, septembre 2019 Frères et Sœurs, Je commence avec vous ma seconde année de ministère comme évêque d’Aire et Dax. L’an dernier, au cours de l’année pastorale 2018-2019, je vous ai invités à Témoigner de l’essentiel. Plusieurs parmi vous, membres de diverses communautés chrétiennes (des paroisses surtout, mais aussi des services et mouvements) […]

06.09.2019 Lire
Actualités

Homélie de Mgr Souchu à l’occasion de la Pentecôte 2019

Frères et Sœurs, Si quelqu’un a soif, dit Jésus dans l’Évangile qui vient d’être proclamé, qu’il vienne à moi et qu’il boive. De son cœur couleront des fleuves d’eau vive; en disant cela il parlait de l’Esprit-Saint. Voici que nous entendons ces phrases alors que nous sommes rassemblés au terme d’une journée de prière et […]

08.06.2019 Lire
Dossiers de fond

Lutter contre la pédophilie

Rapport de la Conférence des Évêques de France Sortie du rapport de la Conférence des Évêques de France sur la lutte contre la pédophilie dans l’Église. Cette démarche d’information s’inscrit pleinement dans le cadre général de la lutte contre la pédophilie qui vise à la sensibilisation de tous. Une assemblée marquée par la rencontre des […]

13.05.2019 Lire

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Tout Savoir

Découvrez l'Annuaire de votre Diocèse

Retrouvez les coordonnées et informations pratiques des paroisses, prêtres, diacres, services et conseils diocésains, …

Découvrir l'annuaire
Rechercher un horaire de messe Rechercher