échangeons nos paroles

Coronavirus : regards croisés des deux responsables diocésains de la Pastorale de la santé

Curieux !

par le Père Olivier Dobersecq

21-03-2020

____

Il y a un peine un an, la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris s’embrasait et disparaissait comme un fétu de paille. Le monde entier en a été touché et ému. C’était le lendemain du dimanche des Rameaux…

Aujourd’hui, le coronavirus Covid-19 recrée la même stupéfaction. Il touche notre pays à l’heure où l’Église catholique entrait dans le temps du carême. Curieux que ces deux événements se produisent dans le temps qui conduit à Pâques. Pâques, ce mot hébreu qui signifie « passage », en lien avec le passage de la mer Rouge par les Hébreux ayant quitté l’Égypte, où il était retenu en esclavage, pour se rendre en Terre promise par Dieu, la liberté.

Le peuple Hébreu a connu un autre événement qui a marqué sa vie : l’exil à Babylone, d’une durée de cinquante ans. Dix ans de plus que l’Exode. Le peuple élu s’est trouvé brutalement confronté à revoir sa manière de vivre sa relation avec Dieu, le Temple et sa terre pour continuer d’exister, puisque ces trois piliers avaient totalement disparu.

Ce temps de confinement nous provoque à relire notre manière de nous conduire entre nous mais aussi avec la création. Il va nous falloir découvrir plus rapidement encore qu’il ne s’agit pas de parler d’écologie mais bien d’écologie intégrale comme l’a fait le pape François, il y a cinq ans, dans son encyclique Laudato Si’. Ce temps va peut-être nous faire prendre un peu plus conscience que tout acte a des conséquences qui, si même elles ne sont pas immédiates, peuvent se dévoiler plus tard. On va peut-être réaliser par exemple que déforester ici ou là de manière massive et non (mal) raisonnée à un réel retentissement sur les habitants de ces forêts, même s’ils sont invisibles, créant une autre catégorie de migrants.

L’Exode : 40 ans, l’Exil : 50 ans, le Covid-19, beaucoup moins.

J’entends la voix de Dieu dans le psaume 80 comme une actualité : « Ah ! Si mon peuple m’écoutait ; Israël, s’il allait sur mes chemins ! Je le nourrirais de la fleur du froment, je le rassasierai avec le miel du rocher. » Trop simple. Nous préférons comme le peuple de Dieu au temps du prophète Osée dire à l’ouvrage de nos mains : « tu es notre Dieu » (Osée 14, 2). Ce Covid-19 veut-il nous montrer que le désir et la course à l’homme augmenté (et tout ce qui l’accompagne) est un leurre qui conduit en réalité à un homme diminué aussi fragile que l’homme décrit dans le psaume 102 : « L’homme ! Ses jours sont comme l’herbe ; comme la fleur des champs, il fleurit : dès que souffle le vent il n’est plus, même la place où il était l’ignore » ?

En ce temps de guerre sanitaire, comme nous y invite la constitution pastorale de Vatican II Gaudium et spes (n° 4 §1 : scruter les signes des temps et les interpréter à la lumière de l’Évangile), le mot Covid-19, un peu barbare mais allant bien pour le monde de la science-fiction (si ce n’est que l’on est dans la vraie vie et pas à la télé ou au cinéma) pourrait donner comme dans un acrostiche ceci :

  • C comme Charité
  • O comme Ouverture
  • V comme Vigilance
  • I comme intelligence intellectuelle et du coeur, à l’image de la vie de saint Vincent-de-Paul et de bien d’autres saints et saintes
  • D comme Décentrement.
  • Chacun peut mettre le mot qui lui convient devant chaque lettre, en sachant que les combinaisons sont multiples.

Pourquoi 19 ? Parce que nous n’arriverons jamais à vivre simultanément tous ces mots de manière à obtenir 20/20.

Ce nom, aux accents extra-terrestres, peut être un signe qui nous appelle à l’humilité, c’est-à-dire à revenir à notre source. Dans le mot « humilité », il y a le mot « humus », « terre ». Le récit biblique de la création en Genèse dit la grandeur de l’homme créé par Dieu, à son image et sa ressemblance (Genèse 1, 26). Jésus ne nous appelle pas serviteurs mais amis dans l’évangile selon Jean (Jean 15, 15). Alors, n’ayons pas peur du mot « humilité » : la vraie ! Les saints et les saintes l’ont bien compris et vécu.

« Si tu savais le don de Dieu » répond Jésus à la Samaritaine, ajoutant immédiatement : « et qui est celui qui te dit : ‘Donne-moi à boire’ il t’aurait donné de l’eau vive. » (Jen 4, 10).

« Ah ! Si mon peuple m’écoutait… Je le nourrirais de la fleur du froment, je le rassasierai avec le miel du rocher. »

Comme quoi, l’Ancien Testament (Première Alliance) et le Nouveau Testament (Nouvelle Alliance) ne s’opposent pas. Jésus est venu l’accomplir en nous montrant comment aller jusqu’au bout de l’Amour. Sa fidélité est de toujours à toujours.

« Vierge Marie, Mère de l’Église, nous t’en prions, veille tout particulièrement sur notre diocèse. Que l’Esprit Saint le renouvelle sans cesse sur les chemins de la sainteté. » (Finale de la prière du Jubilé des 400 ans de Notre-Dame de Buglose).

Lire ÉCHOS DE LA PASTORALE DE LA SANTÉ par Marguerite DIDIA

Actualités

Modalités pour la messe télévisée du 19 juillet à Buglose

Un décret (2020-860) a été publié au Journal officiel prescrivant les mesures générales pour accompagner la sortie de l’état d’urgence. Ce décret abroge celui du 31 mai 2020. Ce nouveau décret comprend 53 articles. L’article n° 47 aborde spécifiquement la question des lieux de culte. respecter la distanciation sociale (1 m entre les participants), sauf […]

16.07.2020 Lire
Actualités

Messe en direct de Lourdes avec Mgr Souchu

samedi 11 juillet à 10 heures à la grotte présidée par Monseigneur Souchu, en présence d’une délégation de l’Hospitalité Landaise. Pour la suivre en direct :   Cette célébration s’inscrit dans la proposition de l’équipe de l’Hospitalité d’un « e-pèlerinage » ou « pèlerinage à la maison » du 11 au 14 juillet (faute de pouvoir vivre cette année […]

09.07.2020 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Buglose

La Bande dessinée éditée à l’occasion des 400 ans de Buglose arrive !

C’est le moment de réserver votre Bande dessinée.   Chargez le bon de réservation ci-dessous ou bien réservez directement en ligne en cliquant ici « NOTRE DAME DE BUGLOSE » Pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Bon Jubilé à tous BD de 36 planches – Editeur : Editions du triomphe. – Imprimée en […]

04.03.2020 Lire
Dossiers de fond

Le dimanche : des chemins nouveaux

Lettre de rentrée, septembre 2019 Frères et Sœurs, Je commence avec vous ma seconde année de ministère comme évêque d’Aire et Dax. L’an dernier, au cours de l’année pastorale 2018-2019, je vous ai invités à Témoigner de l’essentiel. Plusieurs parmi vous, membres de diverses communautés chrétiennes (des paroisses surtout, mais aussi des services et mouvements) […]

06.09.2019 Lire
Actualités

Bioéthique, ou l’heure de la conscience

Le sujet de la rentrée devait forcément être la bioéthique. Le gouvernement français s’apprête à ouvrir la PMA aux couples de femmes dans une atmosphère tendue. Chez les catholiques, la résistance et la réflexion s’organisent. Lorsqu’Emmanuel Macron se rend au Collège des Bernardins il y a un an et demi, il exhorte les catholiques à […]

18.09.2019 Lire
Actualités

Premier repas partagé à la Maison St Jean

L’Association Maison de Vie et de Partage Saint-Jean de Buglose a organisé son premier repas partagé le dimanche 3 novembre 2019. Après avoir participé ensemble à la messe paroissiale en la Basilique Notre-Dame de Buglose, nous nous sommes retrouvés au sein de la Maison Saint-Jean, autour d’un apéritif. Un repas généreux, à partir des plats […]

05.11.2019 Lire

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Tout Savoir

Découvrez l'Annuaire de votre Diocèse

Retrouvez les coordonnées et informations pratiques des paroisses, prêtres, diacres, services et conseils diocésains, …

Découvrir l'annuaire
Rechercher un horaire de messe Rechercher