Actualités

Au Secours catholique pendant le confinement

Les boutiques et permanences d’accueil du Secours Catholique étant fermées, la solidarité des chrétiens a-t-elle été, à travers lui, confinée ?

Pour répondre à cette question, Église dans les Landes a rencontré Rémy Campion, responsable depuis deux ans de la Délégation des Pays de l’Adour, ainsi que Henri Rodière engagé sur la région dacquoise.

Monsieur Campion, pourriez-vous nous rappeler comment est organisée la Délégation du Secours Catholique sur les Pays de l’Adour ?

Elle couvre deux diocèses, Dax et Bayonne, subdivisés en territoires. Pour le diocèse d’Aire-et-Dax, ce sont Dax et la Chalosse, Mont-de-Marsan, la Côte atlantique, la Haute-Lande et l’Armagnac.

Deux mille bénévoles dont huit cents dans les Landes y sont engagés.

Les exigences du confinement nous ont obligés à fermer nos accueils et nos boutiques.

Peut-on dire pour autant que le Secours catholique a été mis en chômage technique ?

Disons qu’il a fallu s’organiser autrement.

Nous avons eu comme premier souci de maintenir le lien, et, à travers, lui d’apporter une aide psychologique et parfois un soutien spirituel.

En effet, ceux qui fréquentent nos réseaux ne viennent pas y chercher seulement une aide matérielle. Ils y trouvent du lien social, de l’écoute, de l’amitié, et cela peut s’entretenir même à distance physique. Des groupes whatsapp ont pu être créés. Des échanges téléphoniques ont entretenu tous ces liens.

L’aide d’urgence n’a pas cessé pour autant.

Monsieur Rodière, qu’est-ce qui s’est vécu dans l’agglomération dacquoise ?

Si nos accueils ont été fermés, nous avons néanmoins gardé le contact avec les services sociaux de nos territoires, car la précarité, elle, n’a pas vécu de confinement.

De nouveaux besoins sont même apparus, et avec eux, de nouveaux visages.

Je pense aux familles monoparentales, à ces jeunes mamans qui ont eu à nourrir plusieurs enfants et qui bénéficiaient jusque-là des cantines scolaires subventionnées.

Je pense aux saisonniers, aux jeunes qui comptaient sur un travail intérimaire dans le thermalisme, désormais complètement à l’arrêt, à quelques personnes âgées, handicapées, dont les pensions ne sont pas arrivées dans les temps. Je pense encore à quelques familles de migrants, également en grande difficulté.

Une soixantaine de personnes nous ont été ainsi signalées sur la ville de Dax par les assistantes sociales. Nous avons établi un contact avec chacune d’entre elles et avons pu contribuer à subvenir à leurs besoins les plus urgents, grâce à des chèques-service, de 50 à 150 €.

Durant ce temps de confinement, 7 000 € ont ainsi été nécessaires, rien que sur notre secteur.

Au-delà de cette aide d’urgence ponctuelle, nous désirons garder le lien avec ces personnes en difficulté et poursuivre leur accompagnement.

Monsieur Campion, les permanences vont-elles rouvrir prochainement ?

Le 12 mai, la boutique solidaire de Pau a pu ouvrir à nouveau. D’autres reprendront leurs activités en juin, d’autres encore en septembre.

Travaillant avec des bénévoles, dont beaucoup sont avancés en âge, nous ne voulons rien imposer et respectons la libre décision de chacun.

Dans tous les cas, nous nous devons d’appliquer dans nos boutiques, les mêmes exigences que dans les autres commerces : masques, gel hydroalcoolique, distances de sécurité. Inutile de vous dire que cela n’est pas toujours facile dans tous nos locaux !

Quoiqu’il en soit, il nous faut rester mobilisés. La crise économique est devant nous, et avec elle, une crise sociale dont nous avons perçu les prémices durant cette période de confinement.

Permettez-moi de profiter de l’occasion qui m’est donnée pour remercier tous les Landais qui soutiennent notre action.

Nouvelles du déconfinement

Décret du 22 mai : reprise des messes et lignes directrices

Communiqué de presse de la Conférence des évêques de France Lignes directrices préconisées par le Ministère de l’Intérieur Veiller à respecter les règles qui sont fixées :  A l’entrée de l’église, un service d’accueil veillera à ce les gens portent un masque, enduisent leurs mains de gel hydroalcoolique et respectent dans l’église la distanciation sociale […]

25.05.2020 Lire
ressourcement

Homélie de la messe chrismale

Frères et Sœurs, Chers Frères prêtres et diacres, Quels liens peut-il y avoir entre le jour de l’ascension et la messe chrismale ? A part bien sûr le fait que nous avons dû repousser la célébration de cette messe, du lundi-saint où elle est habituellement célébrée dans le diocèse, précédée d’une journée avec les ministres ordonnés, […]

25.05.2020 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Buglose

La Bande dessinée éditée à l’occasion des 400 ans de Buglose arrive !

C’est le moment de réserver votre Bande dessinée.   Chargez le bon de réservation ci-dessous ou bien réservez directement en ligne en cliquant ici « NOTRE DAME DE BUGLOSE » Pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Bon Jubilé à tous BD de 36 planches – Editeur : Editions du triomphe. – Imprimée en […]

04.03.2020 Lire
Dossiers de fond

Le dimanche : des chemins nouveaux

Lettre de rentrée, septembre 2019 Frères et Sœurs, Je commence avec vous ma seconde année de ministère comme évêque d’Aire et Dax. L’an dernier, au cours de l’année pastorale 2018-2019, je vous ai invités à Témoigner de l’essentiel. Plusieurs parmi vous, membres de diverses communautés chrétiennes (des paroisses surtout, mais aussi des services et mouvements) […]

06.09.2019 Lire

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Tout Savoir

Découvrez l'Annuaire de votre Diocèse

Retrouvez les coordonnées et informations pratiques des paroisses, prêtres, diacres, services et conseils diocésains, …

Découvrir l'annuaire
Rechercher un horaire de messe Rechercher